Découvrez notre site Web

No d’organisme de charité: 89808 9693 RR0001
Votre don est admissible à un crédit d’impôt non remboursable.
Pour faire un don, cliquez ici.

Pour des réponses à vos questions, lisez la F.A.Q.

 

De nouvelles données présentées au Congrès de l’American Thoracic Society ont montré que le nintedanib ralentit la perte de la fonction pulmonaire chez les personnes atteintes de MPI associée à la sclérose systémique

Burlington, Ontario, 27 mai 2019 – Les résultats de l’étude pivot de phase III SENSCIS® corroborent le critère d’évaluation principal de l’étude, soit la réduction de la vitesse de détérioration annuelle de la capacité vitale forcée (CVF) chez des patients atteints de maladie pulmonaire interstitielle associée à la sclérose systémique (MPI-ScS). La maladie pulmonaire interstitielle (MPI) est un facteur clé de mortalité chez les personnes atteintes de sclérose systémique (ScS), également appelée sclérodermie, et l’absence d’options thérapeutiques constitue un besoin non satisfait élevé.

Les résultats de l’étude révèlent que le nintedanib ralentit la perte de fonction pulmonaire chez les patients atteints de MPI-ScS comparativement au placebo. Une réduction de 44 % de la vitesse de détérioration de la fonction pulmonaire, mesurée par la CVF durant une période de 52 semaines, a été observée chez les patients recevant le nintedanib. Ces nouvelles données ont été publiées dans le New England Journal of Medicine (NEJM)  et présentées simultanément au Congrès international de l’American Thoracic Society (ATS) qui a eu lieu le 20 mai à Dallas. En savoir plus!

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur notre soutien financier à la recherche, cliquez ici.

 

Dernière mise à jour de notre site web: 2 mai 2019

 

DÉCOUVREZ NOTRE SITE WEB
DEVENEZ
MEMBRE
ET RECEVEZ
LE BULLETIN
CLIQUEZ ICI